Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 11:59

 

 

 

La « Kill List » d’Obama

 

Par
Mizaanoun

 

 

  

 

 

Obama dans son bureau « The Oval Office » avec Thomas E.Donilon, le Conseiller National pour la Sécurité, à gauche et John O.Brennan son bras droit dans sa guerre contre le terrorisme devenu dernièrement le chef de la CIA, à droite.

Le président américain Obama dirige personnellement les opérations de ces engins métalliques volants identifiés comme « drones » (Bourdons), sans pilote humain à bord et qui sèment la mort dans le monde entier et particulièrement le dans le monde musulman.

La toute dernière des guerres américaines[1], celle qui n’est pas officiellement déclarée, et dirigée par Barak Obama en personne,  se déroule en ce moment et simultanément dans cinq pays ; l’Afghanistan, le Pakistan, le Yémen, la Somalie et la Libye depuis la mort de l’ambassadeur américain à Benghazi le 11 septembre dernier.  De tous ces  pays aucun n’a le moindre moyen pour faire face à ce genre de guerre dont l’extension à d’autres pays est une certitude, surtout là où les services secrets américains arrivent à définir n’importe quelle personne comme « ennemi déclaré » des Etats-Unis et particulièrement dans les pays se trouvant dans les zones considérées pour et par les américains et leurs alliés de la triade[2] comme vitales.

Dans cette guerre il n’y a pas de soldats en chair et en os mais ces engins métalliques en mission permanente. Avant de partir en  retraite l’ancien ministre de la guerre américain Roberts Gates a bien laissé claire sa recommandation ou sa doctrine, celle qui consiste à faire usage massif des drones dans toutes les  guerres futures et programmée en affirmant que tout Patron au Pentagone qui oserait un jour demander au président l’envoie des troupes ou des marines aux pays du Moyen Orient, en Afrique ou en Asie devrait immédiatement conduit à un hôpital psychiatrique pour un examen médical urgent sur l’état de ses facultés mentales. Avec la nomination de  John. O.Brennan au poste en question, un tel examen reste totalement exclu.

Ces drones sont aussi connus sous les noms Predator  et Reaper[3]. Ils sont fabriqués par « General Atomics », compagnie fondée en 1955 à San Diego en Californie aux USA. Ils sont  armés de missiles Hellfire (Flammes de l’Enfer) produits dans les usines d’Alabama de la compagnie Lockheed Martin[4]. Ces deux compagnies comptent parmi les principales entreprises américaines, la première dans le domaine de l’industrie de l’armement et la deuxième dans l’industrie aérospatiale.



[1] De 1775  jusqu’à 2003, les États-Unis sont impliqués en solitaires ou symboliquement accompagnés dans plus 205 guerres dont : la guerre d’extermination des indiens, la guerre contre le Mexique, la guerre contre les espagnols, la première et la deuxième guerre mondiale, la guerre contre le Vietnam, la guerre contre Granada, la guerre contre le Panama, la première et la deuxième contre l’Irak, la guerre contre l’Afghanistan etc.

[2] La triade est  composée des Etats-Unis, l’Europe et le Japon.

[3] L’un et l’autre des deux termes, signifient  presquela même chose ; chasser et faucher des vies humaines.

[4] À l’origine se sont deux compagnies, l’une Lockheed Corporation, ou Lougheed Aircraft Manufacturing Company, fondée en 1912 à Santa Barbara (Californie) et l’autre Martin Marietta Corporation issue de la fusion, en 1961, de The Martin Company et American-Marietta Corporation. Lockheed Martin est née en 1995 avec siège social à Bethesda (Maryland) et des usines dans différents  états. Elle emploie directement un total de pas moins 146.000 personnes de par le monde. Sans compter les emplois indirects qui se compteraient en millions. Elle conçoit et fabrique différents produits militaires dans lesquels l’électronique et la technologie jouent un rôle déterminant. Elle est aussi connue, entre autres, pour les avions de combat, F16, F22 et le plus récent le F35. En 2004, 84% de ses  ventes ont  été faites à l’Administration Américaine. En 2010 sur les 45,8 milliards de dollars que représente son chiffre d’affaires, 17,3milliards de dollars proviennent de contrats signés avec l’état américain.

 

LIRE LA SUITE SUR LE LIEN :

 


http://www.partage-facile.com/OMGM9YBF0C/la_kill_list_d_obama_1.pdf.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens