Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 18:39

Transparence et Lutte contre la Corruption : Secteur Energétique, Pétrolier et Minier en Tunisie

par Mohamed Balghouthi, · 

Depuis le début de cette « Révolution », l’ensemble de l’opinion de la population a été méticuleusement guidée vers la défense des « libertés », évitant soigneusement la condition nécessaire et absolue pour accéder à cette liberté : la question de la Souveraineté Nationale et son corollaire immédiat : la Souveraineté Économique.

 

En effet, la cause de cette révolution vient des inégalités sociales, du népotisme, des dessous de table et de la corruption généralisée.

 

Les choix économiques et industriels, visibles et admis par la population, ont été bâtis sur un mensonge monstrueux : celui de l’absence de ressources naturelles dans notre pays.

 

potentiel des richesses tunisiennes en mines et hydrocarbures

 

Ce mensonge ayant été fixé durablement autant dans la population, qu’auprès des dirigeants, responsables politiques, prescripteurs (économistes, ingénieurs, scientifiques, juristes, ect…), cela a permis aux initiés :

 

-       Direction Générale de l’Energie –DGE

-       Entreprise Tunisienne d’Activité Pétrolière – ETAP

-       Office National des Mines

-       Direction Générale des Mines

-       Ministère de l’Industrie

 

De pomper ce secteur allègrement pendant des décennies, verrouillant complètement les données physiques et financières aux yeux de la population.

 

carte des permis et concessions minières en Tunisie

 

Ces secteurs clés, notamment la DGE et l’ETAP ont toujours eu les mêmes dirigeants, faisant la navette entre ces institutions chapeautées par le Ministère de l’Industrie.

 

Toutes les décisions concernant l’attribution ou non de permis de recherche, d’exploration et d’exploitation ne se font qu’avec l’aval du comité consultatif des hydrocarbures.

 

Il est maintenant nécessaire de connaître qui est ce fameux comité consultatif des hydrocarbures et par qui il est constitué.

 

Rien ne vaut donc que de jeter un coup d’œil au Journal Officiel de la République Tunisienne, le JORT, du n°30 du 14 Avril 2000.

 

décret de Avril 2000 instituant la compositon du Comité de Consultation des Hydrocarbures, JORT n°30. P1

 

décret de Avril 2000 instituant la compositon du Comité de Consultation des Hydrocarbures, JORT n°30. P2

 

Dans le détail, voilà ce que cela donne :

 

 

Le Directeur Général de l’Energie est le Président de ce Comité. Toutes les autres personnes sont membres

 

 

Le comité consultatif est donc formé de :

-       Directeur Général de l’Energie

-       Représentant du 1er Ministère

-       Représentant du Ministère de l’Intérieur

-       Représentant du Ministère de la Défense Nationale

-       Représentant du Ministère des Finances

-       Représentant du Ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières

-       Représentant du Ministère de l’Industrie : la Direction Générale des Mines

-       Représentant de la Banque Centrale de Tunisie

 

Tous ces membres sont nommés par le Ministre de l’Industrie sur proposition des Ministères et organismes concernés.

 

 

Le Secrétariat du Comité est également assuré par la Direction Générale de l’Energie.

 

 

 

 

La composition de ce Comité date du 5 avril 2000 et fonctionne toujours de la même façon pensée par Ben Ali.

 

A la lumière de la composition et du fonctionnement de ce Comité, nous pouvons donc voir que tous les Ministères et Organismes de Souveraineté sont inclus et concernés par ce Comité. Ce qui est logique.

Nous voyons également que le Directeur Général de L’Energie a un rôle fondamental dans ce Comité, puisqu’il en est à la fois le Président et le Secrétaire Général. C’est lui qui prépare toute la documentation de tous les contrats et appels d’offres et les fait parvenir aux autres membres du Comité. C’est également lui qui en dernier ressort, tranche sur l’avis d’attribution des permis (exploration, exploitation) ou pas, en cas d’équilibre des voix.

 

Le corollaire de la composition de ce Comité, c’est que l’ensemble des Ministères de Souveraineté ainsi que les Institutions (Banque Centrale, Office des Mines) doivent connaître obligatoirement l’objet des contrats de concession de nos hydrocarbures, et ne peuvent pas dire par conséquent qu’ils ne savent pas !

EN particulier pour les contrats suivants :

-       Concession d’exploitation de notre gaz à 100% par British Gas pendant 40 ans

-       Toutes les concessions de Pétrole et de Gaz dans le Sud Tunisien, inaccessible au peuple car protégé par l’armée

-       Concessions de Gaz sur l’Ile de Kerkennah

-       Concession de Pétrole de Borma

-       Concession de Pétrole de Sidi El Kilani

-       Concession Dora signée par Béji Caied Essebsi pour une durée de 30 ans

-       Concession Bouhajla avec son potentiel de 1 Milliard de Barils de Pétrole, signée par Afif Chelbi, puis Abdelaziz Rassaa puis Mohamed Lamine Chakhari

-       Concession de El Franig qui exploite le gaz de schistes depuis 2010

-       Concession Shell pour l'exploitation/exploration de notre gaz de schistes.

-       ect

 

 

Le premier objectif de la Révolution concerne la Transparence dans les affaires de l’Etat.

 

Il est donc du Droit de tous les Tunisiens, de connaître qui sont les acteurs passés, présents et futurs qui gèrent le secteur le plus stratégique de notre pays, à savoir celui de nos Hydrocarbures et de nos Mines.

 

La Connaissance doit être complète :

 

Diplômes et qualifications, Curriculum Vitae, États financiers des membres et leurs familles/amis avant leur entrée en fonction dans ces domaines souverains stratégiques (patrimoine immobilier national et international, comptes bancaires, train de vie,…), Devoir de réserve sur ce secteur stratégique National (passage du Public au Privé et vice et versa),…

 

Enfin, le Ministère de l’Industrie doit être dans l’obligation de fournir un état des réserves et ressources disponibles en Tunisie pour chaque signature de contrats sur les hypothèses de prospection.

 

  • Nous demandons des explications et sans que cette liste ne soit exhaustive, pour la politique menée dès le 14 Janvier 2011, le passé faisant l’objet d’une autre enquête :
  • 1er Ministere :  
  • Ministère de l’Industrie:
    • Ministres et Cabinet Ministériel.
    • Direction Générale de l’Energie :
    • Direction de l’ETAP :
    • Direction de l’Office des Mines
    • Ministère de la Défense
    • Ministère des Finances
    • Ministère de l’Intérieur
    • Ministère des Domaines de l’Etat
    • Banque Centrale de Tunisie

 

Le 19 Décembre 2012

Mohamed BALGHOUTHI 

Vice-Président du G.I.E.S.T 

 

 

 

 

 

Concession Dora signée par Beji Caied Essebsi et ses Ministres pour une durée de 30 ans !!! pendant le 2ème gouvernement "post-révolution"

 

permis Miskar accordé à British Gas à 100% :BG nous revend notre propre gaz et ce contrat n'a pas été cassé, ni par BCE, ni par le gouvernement actuel !!!

 

Permis donné sans limitation de durée au groupe Qatari Al Thani, qui vient de devenir le 1er Actionnaire de Shell. Etrangemennt, la concession El Jem est située dans l'endroit où l'on veut forer pour exploiter le gaz de schistes.

 

exploitation du gaz de schistes par Perenco dans la concession El Franig depuis 2010

 

--------------------------

Notes

--------------------------

 

Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus sur la stratégie employée jusqu'à présent concernant nos hydrocarbures en Tunisie, je vous invite à visionner ces deux vidéos :vidéo 1 : http://www.dailymotion.com/video/xu40hs_souverainete-tunisie-schiste-et-strategie-industrielle-sur-hydrocarbures-1ere-partie_news

 

vidéo 2 : http://www.dailymotion.com/video/xui519_dangers-schistes-tunisie-maghreb-et-geopolitique_news#.UNJU2aXd2Do

 

enfin pour celles et ceux qui veulent connaitre l'étendue et la valorisation de nos richesses minières, voici le lien de la Conférence que j'avais fait en Juillet 2012 dans le cadre de l'Université d'Eté de Tunis sur la Dette :

 

vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xsgzlh_mensonges-d-etats-sur-les-ressources-naturelles-de-tunisie-affaire-de-bouhajla-et-sra-ouertane_news#.UNJVPaXd2Do  

textes et documents de la vidéo : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.4295493944006.179779.1186302846&type=3

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens