Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 00:27

BOUAZIZI

 


 

Par

Chabbi Mahrez

 

Nous sommes la giboulée

Qui stigmate le déshonneur

Des peuples opprimés

Nous sommes la vérité

De la parole du cœur

Des peuples  brisés

 

Nous sommes une caresse

Sur les rides du genre

Et les travers de ce monde

Nous sommes la jeunesse

du feu sous les cendres

et des révoltes qui grondent

 

Nous sommes le tourbillon

Sur la norme arbitraire

Qui saigne les Hommes

Nous sommes cette raison

Qui dégage ses misères

Et creuse ses tombes

 

Nous sommes cet amour

Qui se donne tout entier

A l'ivresse de la liberté

Nous sommes le jour

Qui dort au brasier

Du cri du nouveau-né

 

Nous sommes la sève

Et le ferment de l'humanité

Qui brisent les  chaines

Nous sommes le rêve

Des aurores refoulées

et des prières vaines

 

Nous sommes vivant

Au delà de nos douleurs

Devant tout l'infini

Nous sommes des revenants

des gémonies de la terreur

Et des mouroirs de la folie

 

Nous sommes des prophètes

Dans notre patrie

et la conscience humaine

Nous sommes cet air de fête

Qui résonne du cri

du haut des misaines

 

Nous sommes ce désir

Qui embellit les femmes

et qui fait tanguer les jours

Nous sommes  un sourire

Aussi chaud que la flamme

Aussi doux que l'amour

 

Nous sommes le reflet

De la fureur des justes

Et l'essence de la bonté

Nous somme le résumé

Du bonheur qui persiste

A vouloir tant exister

 

Nos sommes la peur immolée

Le drame des tyrans

Et la déroute des assassins

Nous sommes toute la dignité

qui grandira nos enfants

Dans  la paume de nos mains

 

Tout cela est grâce à toi, BOUAZIZI, mon fils, mon frère,  paix à ton âme, paix sur nous, paix sur le monde, Sois à jamais  béni d'entre les Hommes, grâce à toi, en cet instant, en ce jour, le monde est encore meilleur.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens