Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 16:53

La présence d’instructeurs américains en Tunisie confirmée par le ministère de la Défense tunisien

Divulguée, le 7 mars, par le site américain « Los Angeles Times » et corroborée, tout récemment, par le porte-parole du ministère de la Défense tunisien, Taoufik Rahmouni, l’information, selon laquelle 50 éléments des forces spéciales US ont été déployés par hélicoptère dans une base de l’Armée Nationale au sud-ouest de la Tunisie, est tout sauf dénuée de fondement.

Sous la plume de David St Cloud, on apprenait alors que le dépêchement, à pas feutrés, de ces instructeurs de la grande muette américaine intervenait dans le cadre d’un accord scellé entre le Pentagone et la Tunisie, dont l’objectif serait de former les soldats tunisiens aux tactiques antiterroristes. Un premier déploiement qui, toujours selon les dires de l’auteur de l’article, s’ensuivrait prochainement d’un second dans le sud et l’ouest du pays, composé d’autres unités militaires américaines.

Conjuguée au conditionnel, cette révélation ne pouvait laisser sans voix le pouvoir tunisien, sauf à vouloir prêter le flanc à toutes les rumeurs. C’est donc en employant le présent que Taoufik Rahmouni a confirmé ce programme d’entraînement commun, privilégiant l’échange d’expériences et les visites mutuelles entre les ministères de la Défense tunisien et américain, entré dans sa première phase concrète : l’envoi sur le sol tunisien d’instructeurs américains, dont le nombre de 50 avancé par le site américain a été formellement démenti par le porte-parole tunisien, le jugeant excessif. Ce dernier a en outre précisé que ce groupe des forces spéciales a été convoyé par hélicoptère dans une caserne, quelque part au sud-ouest de la Tunisie, sans plus de détails, notamment quant à l’endroit exact, soulignant que leur mission première était uniquement la formation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens