Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 12:46

Byron King

Que diable se passe-t-il avec les prix du pétrole ?

- Le West Texas Intermediate (WTI) se vend à près de 82 $ le baril à l'heure où j'écris ces lignes -- récemment encore, il tournait autour des 110 $. Quant au cours du Brent, il se situe aux environs de 97 $ par baril -- en forte baisse par rapport à début mai quand il était à 125 $ le baril.

Que se passe-t-il ? Jusqu'où peuvent chuter les prix du pétrole ? Assistons-nous au début d'une chute des prix majeure ? Est-ce là une attaque en règle sur les prix dans le domaine du pétrole et sur les investissements dans les services associés ?

J'en doute. Pourquoi ? Parce que 40% de la production mondiale de pétrole provient de pays où les gouvernements nationaux ne peuvent se permettre des prix du pétrole encore plus bas qu'ils ne le sont actuellement. Le graphique ci-dessous parle de lui-même.

Graphique du point de rupture du pétrole

Ce graphique, reproduit avec l'aimable autorisation de Pierre Sigonney, économiste au sein du groupe Total SA, montre le niveau de prix du pétrole nécessaire pour que les grands pays producteurs de pétrole puissent équilibrer leur budget national.

La zone en rouge au bas du graphique est le "coût d'équilibre" pour les producteurs (estimé par Total). Cette zone reflète combien cela coûte d'extraire du sol des barils de pétrole brut.

Comme nous pouvons le voir sur le graphique, beaucoup de producteurs extraient du pétrole à un coût global de 10 $ à 20 $ par baril. Même les principaux acteurs internationaux (barre rouge à l'extrême droite) sont dans la moyenne de 40 $ par baril pour la production.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens