Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 14:10

Pour le Front de Gauche, l'argent du Qatar n'a pas d'odeur


 

Le petit Qatar est devenu grand et même gigantesque depuis que le geyser du pétrole et du gaz naturel a jailli de ses sous-sols, transformant en or tout ce qu’il touche, et déclenchant une fièvre acheteuse qui est en train de s’offrir le luxe de mettre le monde à ses pieds. Un monde bien peu regardant sur cette dictature religieuse qui étend sa tyrannie sur une petite surface, en y muselant la liberté d’expression, en maltraitant les ouvriers migrants, qui constituent 80% de sa population, en y pratiquant la flagellation, et en condamnant lourdement le délit de blasphème.

Cette frénésie Qatarie de conquêtes n’est pas si compulsive que cela, puisqu’elle répond à une stratégie marketing et de séduction redoutable qui a réussi, en l’espace de quelques années, à avancer son cheval de Troie au cœur de l’Europe et de Paris.

La reddition de la France en proie à l’obsession de l’islamisme, avec le sourire et des ronds de jambe, devant cette incursion fulgurante d’un émirat dans sa place forte, laisserait pantois si l’on ne savait combien l’argent qui coule à flots n’a pas d’odeur, même pour les artisans les plus fourbes de l’islamophobie… La géopolitique faisant le reste.

Et pour irriguer nos contrées exsangues, la manne providentielle du Qatar ne cesse d’injecter ses millions d’euros tous azimuts -le PSG, des palaces parisiens et cannois, entre autres-, jusqu’à l’honneur suprême que la République lui fait en sollicitant son précieux soutien pour aider la jeunesse défavorisée des quartiers, d’origine maghrébine, à se réaliser.

Le Qatar, sauveur de la France de l’immigration post-coloniale, telle est l’insigne reconnaissance décernée par des élus du Front de Gauche, foncièrement laïcs, voire laïcards, qui n’ont pas craint de crier récemment au délit de blasphème pour disqualifier la manifestation contre l’intervention de Caroline Fourest à la fête de l’Humanité. Raquel Garrido, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, ne s'est pas privée, à l'unisson de son parti, de calomnier notre site, l'accusant de tous les maux et notamment d'inciter à la violence.

Cette nouvelle pantalonnade politicienne qui a le reniement de ses engagements aussi décomplexé que sa fixette anti-voile et son racisme anti-musulmans, est illustrée par  Haouaria Hadj-Chikh, maire adjointe des 13 et 14ème arrondissements de Marseille, une de ces égéries de la diversité promues par le parti de Mélenchon.

Outre le fait que se tourner vers le Qatar pour secourir la jeunesse française venue d’ailleurs ne va contribuer à renforcer le sentiment d’appartenance nationale (stupéfiant à l'heure de la résurgence du nationalisme !), l’enveloppe de 50 millions d’euros que l'émirat fait miroiter a déjà acheté le silence complice des élus de gauche, ceux-là mêmes qui vouent aux gémonies la présence musulmane en France.

Le Front de Gauche serait bien avisé de faire son examen de conscience au lieu de se targuer d’avoir frappé à la bonne porte, celle cossue de l’émir Hamad bin Khalifa al Thani.

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xu0dl5_le-qatar-investit-dans-les-banlieues-marseillaises_news#from=embediframe

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens