Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 12:40

Monsieur le Premier Ministre, si seulement vous aviez regardé dans la salle !!!!!!!!!!

Je veux bien donner le bénéfice du doute à notre 1er Ministre BCE, mais il y avait quelque chose d'étrange à son discours du Palais des Congrès, devant la presse hier, quand il parlait des symboles de la corruption de l'ancien régime, alors qu'il y avait dans la salle des gens qui pendant des années ont activement fait l'apologie de ce même régime et même contribué à ses plus basses œuvres entre délation et propagande. Un exemple parmi plusieurs? Taoufik Hbaieb, éditeur du journal Leaders et propriétaire de l'agence de pub TH Com, qui n'est autre que l'inventeur de l'expression "Wafa li sane3 etaghyir", qui roulait pour les Trabelsi, qui était le communicateur du RCD et qui surtout était aux côtés de ZABA lors de son discours du 13 Janvier. Le seul numéro papier de Leaders avant le 14 Janvier publié en Décembre 2010, a été consacré aux leaders de l'année 2010. Dans le top 5, on y trouve Sakhr el Materi, Belhassen Trabelsi, Marwen Mabrouk, Imed Trabelsi et femme d'affaire de l'année Cyrine Ben Ali.

La première double page intérieure étant consacrée à Leila Trabelsi avec une photo de "la première dame de Tunisie" assise à un congrès et devant elle une plaque portant la mention "Errayssa".

 

Pour rappel, Taoufik Hbaieb a été le premier à reprendre la liste des 65 mounachidines apparue dans le journal Essabah et qui suppliaient Ben Ali de se représenter en 2014, et comme il n'y était pas parce que le RCD pensait probablement qu'il n'était qu'un second couteau sans poids, il a rajouté à la fin: "A cette liste s'ajoute Taoufik Hbaieb, directeur de TH Com".

 

Après quelques mois de silence où il a attendu chez lui en espérant que l'orage passe, ce "monsieur" comme tout ses semblables à repris du poil de la bête pour nous ressortir les mêmes recettes faites d'un peu de name droping, de beaucoup d’esbroufe et surtout d'énormément de lèche-cul, la meilleure preuve étant le numéro consacrée à Kamel Letaief avec une couverture et 6 pages intérieures, parce qu'on ne sait jamais de quoi l'avenir sera fait. Dernièrement, j'ai appris qu'il avait offert ses services à Si Mansour Moala et il n'y a pas longtemps, il a même poussé l'indécence à vouloir offrir ses services à l'ISIE

 

Ce type de personnage est dans le fond insignifiant mais il est le symbole d'une certaine catégorie de gens qui ont été les complices de crimes contre le peuple tunisien, qui se sont terrés comme des limaces pendant quelques temps et qui aujourd'hui pensent qu'ils vont s'en tirer facilement et reprendre tranquillement leur vie de méfaits dans la plus grande impunité. Personnellement, j'ai fait le choix de ne pas leur permettre d'avoir la paix et de les dénoncer haut et fort à chaque occasion. Autrement, ça serait insultant pour ce que nous avons fait le 14 janvier et cela voudrait dire que ceux qui ont torturé, qui ont cannibalisé le pays (et je ne parle pas des Trabelsi), qui ont profité de leur proximité du pouvoir pour en tirer des avantages illégitimes et surtout  les pleutres qui les ont couvert et ont fait leur apologie tout en leur donnant une respectabilité, seront encore là demain pour tirer la Tunisie vers le bas.

 

Il y a eu trop de Tunisiens qui sont morts pour que cela soit acceptable!

 

 

C'est avec un haut le cœur que je met sa photo mais je le fait uniquement dans un but de salut publique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens