Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 15:48

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg annule sa venue en Tunisie pour "antisémitisme"

 

 
 

Coup de théâtre en Tunisie, et plus particulièrement sur l’île de Djerba qui se préparait à accueillir en grande pompe un invité de marque : Mark Zuckerberg, l’heureux co-fondateur et PDG de Facebook, ne foulera pas le sol tunisien pour participer au grand pèlerinage annuel de la Ghriba, qui se déroule actuellement dans l’ancienne synagogue d’Afrique, en présence de centaines de pèlerins juifs issus des quatre coins du globe.

Cette annulation est survenue après les déclarations d’une députée d’Ennahdha, qui ont jeté un froid dans la diaspora juive tunisienne et d’ailleurs. Cette dernière aurait, en effet, alerté ses pairs de l’Assemblée Constituante sur la vente des terrains de l’île de Djerba à des juifs, en osant une analogie explosive entre la situation de la plus grande île des côtes d’Afrique du Nord et une "seconde Palestine". Elle aurait également préconisé d’imposer des restrictions juridiques à l’acquisition légale de biens immobiliers par des juifs.

L’onde de choc d’une forte magnitude s’est fait ressentir jusqu’aux Etats-Unis, où Mark Zuckerberg s’est dit très choqué par l’expression d’un "antisémitisme", et a décidé de décliner l’invitation à la cérémonie religieuse de Djerba. 

L’antisémitisme est un fléau qu’il faut combattre au même titre que le racisme et l’islamophobie, et ouvrir cette boîte de Pandore serait calamiteux. Mais il faut bien garder présent à l'esprit qu'en s’affranchissant de son despote, la Tunisie s’est libérée de certaines chaînes compromettantes, qui la tenaient en laisse dans une  entente cordiale contre nature avec l’Etat d’Israël et sa politique d’épuration ethnique de la Palestine. 

Avec l’avènement de la Tunisie nouvelle, ce marché de dupes a volé en éclats au profit d’une résistance à la tyrannie, qui s’oppose à toute forme de normalisation avec le gouvernement ultra-sioniste de Netanyahu, dont la prime à l’impunité devrait, elle, provoquer un tsunami d’indignations internationales.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens