Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 11:28

La Suisse refuse d'interdire le voile intégral sur son territoire


 

Dans un ciel européen où les orages populistes grondent de toutes parts, la Suisse du vote référendaire contre les minarets, à 57,5% des votants en novembre 2009, tous galvanisés par une extrême droite  survoltée (UDC) qui avait pollué les verts alpages par une campagne d'affichage apocalyptique "Non à l'islamisme!", est la même qui aujourd’hui a décidé de ne pas emboîter le pas à la France sur la question du voile intégral.

La patrie des droits de l’Homme, premier pays européen à avoir criminalisé le long voile marginal, n’est pas ressortie grandie par ce jusqu’au-boutisme législatif de l’ère Sarkozy, qui a travesti la réalité économique à travers une étoffe suffisamment enveloppante et opaque pour cacher l’immense détresse sociale du pays.

Notre proche voisin helvète a donc refusé, vendredi, d'allonger la liste des pays tentés par la traque du niqab dans les lieux publics. Le Conseil National, la chambre basse, a en effet voté contre une proposition d'interdiction du voile intégral par 93 voix contre 87. Le Conseil des Etats, la chambre haute du parlement avait déjà rejeté le projet en mars. 

Qu’est-ce qui a présidé à cet arbitrage du plus blindé des coffres-forts européens, dont le légendaire secret bancaire, même s’il a connu une levée partielle, fait encore briller les yeux de tous les nababs et ploutocrates de notre vaste monde ? Le luxueux refuge des exilés fiscaux craint-il d’être déserté par les puissances du Golfe, susceptibles d'aller faire prospérer leur magot ailleurs, là où l’air est plus vivifiant et respirable pour les musulmans ?

Aux yeux du parlementaire de la majorité Hugues Hipthold, la pénalisation du niqab est une mesure  "excessive", qui s'avère de surcroît contre-productive pour le tourisme venant des pays musulmans. "Le port de ce type de vêtements pour des raisons religieuses ne pose pas de réels problèmes au quotidien, cette pratique étant peu courante au sein de la communauté musulmane suisse. Si le port du niqab ou de la burqa venait à être interdit cela aurait des conséquences néfastes sur l'intégration des femmes musulmanes en Suisse", a-t-il déclaré.

Même si l’on ne peut que se réjouir de ce coup d’arrêt suisse à une loi qui flirte avec l’anti-constitutionnalité, et dont la France a pris l’affligeant leadership, personne n’est dupe quant aux vraies motivations qui ont poussé les législateurs à ne pas manger de ce pain-là : le business, dont la règle d’or arithmétique est un cynisme imparable devant lequel le cynisme politicien de la dignité de la femme et du tout-sécuritaire n'a d'autre choix que de s’effacer, laissant place à une indignation à géométrie variable, et même d’une rare souplesse, notamment dans les palaces parisiens et le Faubourg St Honoré...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens