Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 23:14
Images intégrées 1
Publication nouveau livre

ISBN: 978-1-4716-7202-6

Format A5

Nombre de pages 220

Prix 14 euros sans les frais d’envoi.

La vie et le rayonnement de la civilisation islamique sont intimement liés à la vie de la langue véhiculaire de sa religion, l'Islam, et de son texte sacré, le Coran. Aussi, si la langue arabe doit vivre à travers la sauvegarde de ses fondements en prenant soin de surmonter les différentes crises qui la traversent, la traduction dans une tout autre langue doit porter les valeurs et l'esprit de la langue arabe afin d'en restituer la beauté, les secrets ainsi que les sens apparents et cachés. Le Coran, parole incréée, portant le caractère d'universalité et de perfection, bien que révélé dans une langue arabe particulière, est destiné à être pour l'humanité tout entière, un cheminement initiatique ici bas et une félicité dans l'au-delà. Aussi est-il du devoir de tout un chacun de participer à briser les barrières qui pourraient se dresser entre le Texte sacré et son lecteur.

Dans cette modeste réflexion, nous apportons un éclairage sur la lutte idéologique pour la falsification du sens coranique qui ne peut se résumer à une lecture littérale du premier degré ni à une lecture linéaire et encore moins une lecture avec des préjugés gréco-romains ou judéo-chrétiens. Le Coran s'explique par lui-même et par l'usage qu'en a fait l'ultime Prophète Mohamed (saws).

 

Tant que le Coran ne devient pas le canevas de nos idées, de notre imagination, de notre éthique, de notre esthétique, de notre grille de lecture du monde, nous ne pouvons envisager ni transformation ontologique et sociale ni réformes politiques et économiques pour une authentique Nahda. La parole est divine, elle ne peut être bavardage pour oisifs ni instrument d’anesthésie et de détournement sémantique aux mains des ennemis héréditaires de l’Islam ou des rhéteurs sur l’Ijtihad.

 

Le Coran a été et demeure toujours le cadre religieux, idéologique et méthodologique de la modernité, la capacité à s’adapter au temps et au lieu et à apporter les solutions les plus opportunes, les plus pertinentes, les plus efficaces et les plus cohérences au Musulman confronté aux défis et aux circonstances historiques, sociales, politiques, idéologiques et économiques de ce temps et de ce lieu. Le Coran a été et demeure toujours le référent à l’innovation, à la créativité, à l’invention et au progrès social, intellectuel et culturel. Sa lecture est un Ijtihad, effort de compréhension du texte et de la réalité, son enseignement est un Ijtihad pour s’adapter et anticiper sur l’avenir en s’appuyant sur les fondamentaux et les invariants comme un bel arbre qui s’élance vers le ciel stable par l’ancrage de ses racines et généreux par la profusion de son feuillage et de ses fruits.

 

Il ne s’agit pas pour le musulman de faire l’apologie de l’Islam ou du Coran ni de débattre de l’Ijtihad, mais de s’inscrire dans la culture coranique pour en devenir un rameau, un fruit, un don, un acte qui dit et qui fait , sans arrogance et sans prétention, ce que le Coran a fait de lui et ce que lui a fait pour l’Islam. Il y a une grande différence entre une conférence d’intellectuels sur l’Ijtihad et un débat entre Moujtahidines, les premiers font de la rhétorique et du show médiatique dans des conjonctures où la discrétion est de rigueur, les seconds sont dans la confrontation d’idées pour libérer, civiliser la communauté destinée à vivre dans la considération et non dans l’humiliation par le joug des colonisateurs oppresseurs ni dans la fascination des shows médiatiques qui mettent en vedette les idoles et les stars au lieu de mettre en exergue la mobilisation citoyenne des Musulmans dans leur marche vers la souveraineté sur leur territoire,  vers l' autonomie de leur pensée et la responsabilité de leurs actes  :

 

« Enfouis ton existence sous le sol d’une vie obscure ; le germe issu d’une graine non enfouie ne parvient pas à produire ses fruits » [Ibn ‘Attaillah Al Iskandarani]

 

Dans une situation de confusion et de rapports conflictuels nous avons tenu à participer, par ce livre,  à davantage de clarification  eu égard à nos référence de valeurs et à   nos  normes de lectures du monde et  de nos rapports avec les autres que nous montrent le Coran sans formalisme réducteur, ni polémique, ni fuite. C'est une des facettes de notre modeste Ijtihad. Il y a du travail de longue haleine et pour toutes les bonnes volontés qui inscrivent leurs pas sur la voie prophétique et leur devoir accompli de transmettre. Nous accomplissons ce devoir de transmettre par conscience morale et intellectuelle sans prétendre représenter l'Islam ou la communauté musulmane. Nous sommes une voix parmi d'autres voix. Si notre voix est juste le mérite revient à Allah qui nous a guidé, si notre voix est imparfaite nous en portons l'entière responsabilité.



--

Editions La MDF

A votre service

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens