Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 10:14

 

Astérix contre un supermarché halal à Amiens !


 

Par Toutatis, même Zemmour ne pouvait imaginer que sa nostalgie amère et son obsession de l’hallalisation de la France se propageraient au point de conduire un comité de quartier à jouer les irréductibles gaulois, invoquant Astérix pour résister aux sarrasins d’aujourd’hui, lesquels, rompus à la loi de l’offre et de la demande, font du business et pas la guerre !

C’est à Amiens que la résistance s’organise et fait dans le Cocorico passéiste pour tempêter contre la création d'Auhal, un supermarché halal. Toute la ville d’Amiens est-elle hostile à ce nouveau label ? Non ! Seul un petit clan de riverains en colère, qui remontent jusqu’à Vercingétorix et aux cultissimes Astérix et Obélix, guerriers et ripailleurs devant l’Eternel, brandissent leurs boucliers contre une offre commerciale très ciblée.

 "Cette nouvelle enseigne renie la mémoire de nos ancêtres (…). Dommage pour nous Français Gaulois d’être contraints de devoir s’approvisionner auprès de plusieurs enseignes commerciales pour simplement maintenir et respecter le principe de nos traditions ancestrales",  déplore le président du comité de quartier via un communiqué, qui s’estime discriminé en tant que Français, mais aussi en sa qualité de descendant  "d’ancêtres que vous connaissez sans nul doute, des guerriers dotés d’une potion aux pouvoirs surnaturels qui les rendait invincibles".

Bienvenue dans la réalité plurielle de la France de 2012 et adieu la prodigieuse potion magique de bande dessinée qui a fait rêver des générations entières, mais qui, sous la plume de ces riverains mécontents, a le goût et l’odeur d’un breuvage indigeste aux effets dévastateurs ! Abdélali Sadaoui, le gérant du supermarché, devenu à son corps défendant le sarrasin d’un bien mauvais feuilleton,  a alerté SOS Racisme et écrit un courrier au maire, lui demandant de prendre des «mesures adaptées».

Nos gaulois cocardiers, qui ont la cervoise mauvaise, pourront toujours implorer l’aide du druide Panoramix, car l’évocation d’Astérix, sous l’étendard de la France aux Français, n’a pas produit le miracle escompté auprès du maire Gilles Demailly, qui ne mange pas de ce pain-là. Ce dernier a en effet condamné  "avec vigueur (ces) propos inacceptables" qui ne peuvent être "compris que comme une incitation à la stigmatisation d’une partie de notre population".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens